Médecine chinoise

Le travail s’effectue à l’aide d’aiguilles fines, sur des points répertoriés le long de trajets appelés méridiens qui sont les voies de circulation du QI.


Le QI, terme chinois traduit par énergie qui désignant une substance subtile produite par nos fonctions, est en relation avec des aspects fonctionnels particuliers, selon les endroits où il circule.

Sur la base d’un diagnostic posé dans un cadre nosologique, la pratique des aiguilles d’acupuncture a pour but de stimuler, calmer et équilibrer.

Exemples :

- Les douleurs articulaires

- La gastralgie

- Les céphalées

- L’insomnie

- Les costalgies

- La dyspnee

- La diarrhée, constipation

- La toux Le rhume

- La ménopause

- Les vertiges et acouphène

- La paralysie faciale et problème de déglutition

- Le stress et la dépression